Gabon: Le président de la HAC victime d’un AVC ?

0

Le président de la Haute Autorité de la Communication (HAC ) a été victime d’un AVC. Selon nos confrères du média en ligne topinfogabon, Raphaël Ntoutoume Nkoghé a été évacué en urgence au Chu d’Owendo. Victime le samedi dernier d’un AVC. En attendant un communiqué officiel sur son état de santé, des sources médicales relèvent que la situation est « assez sérieuse ».

La rumeur a tout au long du week-end alimentée les salons feutrés du pays avant qu’elle ne soit confirmée ce lundi matin par des sources médicales et familiales. Raphaël Ntoutoume Nkoghé, l’actuel président de la Haute autorité de la communication  (HAC) a été victime, le samedi 05 septembre dernier en matinée, d’un Accident vasculaire cérébral (AVC).

D’après  les sources  contactées par notre rédaction, le président de la HAC aurait été victime de cette attaque au moment où il était dans sa chambre à coucher.   Il a été de suite évacué au sein de la structure sanitaire, Union médicale, avant d’être transféré au Centre hospitalier universitaire d’Owendo.  Les sources médicales contactées relèvent que pour le moment  la situation sanitaire du président de la HAC serait « assez sérieuse » et qu’une intervention chirurgicale n’est pas à écarter.  Une éventualité qui ne manque pas de  nourrir les inquiétudes  au regard de la délicatesse de l’opération.  «Nous espérons ne pas en arriver là et que dans les heures qui suivent la situation s’améliore considérablement» tempère  un médecin en service au Chu d’Owendo.

Au Neuf Etages, siège de l’institution,  l’inquiétude gagne les esprits. «  Nous avons aussi appris la nouvelle au cours du week-end. Pour le moment nous ne savons pas exactement ce qu’il en est. Dans les prochaines heures, il y aura surement des réunions avec le collège des conseillers membres et nous pourrons en savoir plus » indique un cadre de l’institution contacté ce matin.   La HAC, dans son organisation actuelle, n’étant pas pourvue d’un Vice-président, l’éventualité d’une gestion collégiale de l’institution par l’ensemble des conseillers membres semble être la voie indiquée.

Du reste, l’AVC du président de la HAC survient alors que  Karine Franck, envoyée spéciale de Radio France internationale (RFI), séjourne depuis quelques jours au Gabon pour une série d’interviews aux acteurs politiques et de la société civile. D’après nos informations, la HAC devait superviser ladite opération.

Source/topinfogabon   Nous y reviendrons!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici