Guy Patrick Obiang renonce à plus de 20 millions de francs CFA par mois des structures hospitalières de notre pays

0

Le nouveau ministre de la santé semble bien décidé à faire bouger les lignes positivement dans son département ministériel.

Si nombre de compatriotes l’accusait, à tort, de mal gérer ses conférences de presse pendant qu’il était porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus, on doit bien reconnaître qu’il s’est très rapidement mis à la tâche au lendemain de sa nomination en qualité de ministre. Bien décidé à incarner la rupture et surtout à ne pas participer à la distraction des deniers publics, Dr Guy Patrick Obiang Ndong a signé un arrêté dans lequel il renonce à toucher un peu plus de 20 millions de francs CFA par mois des structures hospitalières de notre pays au titre d’appui financier à la tutelle.

Une bagatelle que tous les ministres qui se sont succédés jusqu’ici n’auraient pas rechigné à encaisser aux titres d’avantages liés à la fonction qu’ils occupaient. Notre système sanitaire étant dans un état très peu enviable, le ministre de la santé souhaite que cette manne serve à une meilleure prise en charge des populations en milieux hospitaliers mais surtout à l’achat de médicaments qui font grandement défaut à nos centres de santé.

Qu’on l’aime ou pas, Guy Patrick Obiang Ndong réalise une petite révolution en matière de santé, la preuve que le chef du gouvernement et le président de la République ont trouvé la bonne pioche dans ce fonctionnaire issu lui-même du secteur santé.

selon larepublique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici